Home – Startup

Découvrez Ethiopia

Mon premier livre Photo

Récompenses

Plusieurs distinctions lors de festivals, comme à Berlin. Résidence & Invité d'honneur à Wilson, NC (USA)

Prises de vue à couper le souffle

ETHIOPIA est une invitation à la découverte, vivez et vibrez tout au long de ce périple photographique.

Une Immersion papier

Imprimé et fabriqué en France Édité par Héméria avec un process exclusif de fabrication garantissant la plus belle qualité.

Expositions

Voilà ce qu’est un livre de photographies, un cheminement qui ne comprend l’oeuvre singulière que dans sa mise en relation avec la totalité dont elle fait partie. [...] La photographie, qui sans honte, s’affiche récit du vivant.
Francois Cheval
François Cheval
Ancien conservateur du Musée Nicéphore Niepce
Jean-Pierre Duvergé a su saisir le caractère de chacune et chacun pour évoquer toute la diversité culturelle de cet immense pays sans misérabilisme ni idéalisme. [...] On ne peut qu’espérer que ces photos ne soient pas les vestiges d’une insouciance disparue.
Marie Laure Derat
Marie-Laure Derat
Directrice de recherches au CNRS
Ce n’est pas l’œil du photographe qui nous est donné à voir, mais bien son esprit. Ses photos ne sont pas geste technique, mais dynamique fraternelle, occasion d’une communion d’autant plus intense qu’elle est fugitive.
Dominique Boulbes
Soutien du Projet

Quelques Extraits

Enfant.o

Grandir en Ethiopie

Au sud, la rencontre avec les tribus et la chance d'assister à la cérémonie de passage à l'âge adulte chez les Hamers, le bull jumping ou oukouli.

Des paysages, un périple, des souvenirs

la découverte d'un pays et de ses peuples. J’ai fait moi-même ce chemin vers eux, porté par la volonté de les connaître, de les comprendre. Voici l’histoire du périple chronologique tel que je l'ai vécu, tel que vous pouvez le vivre vous-même, avec ses temps forts, des souvenirs inoubliables que m’a offerts ce pays et que je partage avec vous.

Religion.o

Un pays de croyances

Au nord du pays, la ferveur orthodoxe à laquelle on ne peut rester insensible dans les paysages grandioses des hauts plateaux culminant à plus de 2500 m. À Bahar Dar pour l'office du dimanche à la rencontre de ses fidèles massés devant la petite église. Puis la fête de Sainte Marie de Sion à Axsoum et sa marée humaine.

De visages en visages

Voilà ce qu’est un livre de photographies, un cheminement qui ne comprend l’oeuvre singulière que dans sa mise en relation avec la totalité dont elle fait partie. Aucune hiérarchie, pas d’icône, mais des pages et des pages d’enfants, presque trop beaux, et encore des jeunes filles cuivrées, des vieillards cuits et recuits au soleil. La photographie, qui sans honte, s’affiche récit du vivant.

Envie d'en voir plus avant de vous décider?

Ethiopia

59,00

Premier livre photo de Jean Pierre Duvergé, publié aux éditions Hemeria

« Le poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens. Toutes les formes d’amour, de souffrance, de folie ; il cherche lui-même, il épuise en lui tous les poisons, pour n’en garder que les quintessences ».

Arthur Rimbaud, la lettre du voyant.

 

Dix ans avant d’arriver en Ethiopie, Arthur Rimbaud, en saisissait déjà l’essentiel. Car, oui, cette terre est à elle seule une forme de quintessence de toutes les passions humaines, de tous les infinis de la nature. Le voyageur s’immerge davantage qu’il ne voyage. Au fil des routes et des rencontres s’opère une transmutation intérieure, une modification de l’état de conscience, comme ce sentiment océanique décrit par Romain Rolland à Freud, la sensation de ne faire plus qu’un avec l’univers. Les pèlerins vêtus de blanc, tout droit sortis d’un verset de la Bible, la splendeur tellurique des églises enterrées, l’énergie primordiale des tribus de sud…Ici, chaque passant participe un peu de l’harmonie universelle. L’ordre de la matière et celui du spirituel se confondent peu à peu…Tout voyage en Ethiopie est voyage initiatique.

 

UGS : Ethiopia-book-1 Catégorie :

Description

Premier livre photo de Jean Pierre Duvergé, publié aux éditions Hemeria

« Le poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens. Toutes les formes d’amour, de souffrance, de folie ; il cherche lui-même, il épuise en lui tous les poisons, pour n’en garder que les quintessences ».

Arthur Rimbaud, la lettre du voyant.

 

Dix ans avant d’arriver en Ethiopie, Arthur Rimbaud, en saisissait déjà l’essentiel. Car, oui, cette terre est à elle seule une forme de quintessence de toutes les passions humaines, de tous les infinis de la nature. Le voyageur s’immerge davantage qu’il ne voyage. Au fil des routes et des rencontres s’opère une transmutation intérieure, une modification de l’état de conscience, comme ce sentiment océanique décrit par Romain Rolland à Freud, la sensation de ne faire plus qu’un avec l’univers. Les pèlerins vêtus de blanc, tout droit sortis d’un verset de la Bible, la splendeur tellurique des églises enterrées, l’énergie primordiale des tribus de sud…Ici, chaque passant participe un peu de l’harmonie universelle. L’ordre de la matière et celui du spirituel se confondent peu à peu…Tout voyage en Ethiopie est voyage initiatique.

Comment traduire cette alchimie ? Comment rendre compte de cette abolition des catégories du temps et de l’espace, de leur transformation en un temps et un espace sacrés qui donnent comme un air d’éternité à la moindre scène quotidienne ? Il faut savoir voir ce qui ne se voit pas, comprendre ce qui ne se comprend pas, saisir l’insaisissable, dire l’indicible. « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux » écrivait Saint-Exupéry. Voilà bien toute la difficulté avec l’Ethiopie. Dans ce pays, les êtres et les choses viennent du fonds des âges ; d’une certaine façon, il faut savoir se faire voyant pour saisir leur essence.

Jean-Pierre Duvergé nous donne sa réponse. Ce n’est pas l’œil du photographe qui nous est donné à voir, mais bien son esprit. Jean-Pierre ne photographie pas. Ses photos ne sont pas geste technique, mais dynamique fraternelle, occasion d’une communion d’autant plus intense qu’elle est fugitive. C’est bien d’énergie dont il s’agit, de vibrations qui entrent en résonnance entre deux êtres qui se croisent.

Son secret ? Ses photos ne sont pas d’abord des photos. Elles sont à la fois matérialisation de l’esprit du sujet et spiritualisation de sa matière corporelle. C’est bien d’une conversion du regard dont il s’agit, qui est aussi, et surtout, conversion de l’âme. Alors, survient la grande métamorphose. Ce prêtre au regard fixe devient prophète de l’Ancien testament, cette femme qui se rend à l’église avec ses bijoux, reine de Saba, ce jeune homme aux peintures rituelles, témoin vivant des débuts de l’humanité. La beauté de ces photos n’est pas une esthétique, mais un dévoilement. Ces pages se tournent en silence : voici tout un peuple, tout un univers qui défilent. Parce que je connais, et Jean-Pierre, et l’Ethiopie, je sais que quelque chose s’est accompli. Rien n’est dit, tout est dit.


Facebook


Twitter


Instagram

Informations complémentaires

Poids 1 kg
Dimensions 111 × 74 cm
Pages

192 pages

Langues

Français, Anglais

Préfaces

Marie-Laure Derat, directrice de recherches au CNRS & François Cheval, ancien conservateur du musée Nicéphore Niepce.

Avant-Propos

Dominique Boulbes, soutien du projet.

Photos

Plus de 105

Papier / Qualité

Papier symbol tatami, 135g/m2

Couverture

Contrecollée et rebordée pelliculée

Frabrication

Française, Imprimé et fabriqué en France

Édition

Héméria

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Ethiopia”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.